Comment réussir une campagne Google Ad Grants ?

//Comment réussir une campagne Google Ad Grants ?

Comment réussir une campagne Google Ad Grants ?

Dans sa démarche de plus en plus orientée vers la société, Google réfléchit toujours à des solutions qui favorisent l’égalité des chances en matière de référencement sur son moteur. Le géant américain met déjà à la disposition des acteurs économiques la solution Google Adwords pour améliorer leur positionnement sur certains mots clés et gagner davantage de visites et donc de clients potentiels. Cependant, les organisations à faible budget et à but non-lucratif peinent à s’offrir des prestations de référencement payant.  C’est ainsi que Google Ad Grants a vu le jour. Son but est de donner aux associations la chance de créer gratuitement des campagnes publicitaires  favorables à leur développement. Dans cet article, nous reviendrons sur ce concept dans ses généralités et nous identifions ceux qui peuvent en bénéficier. Voyons ça ensemble !

Qu’est ce que c’est le Google Ad Grants ?

Comme nous l’avons introduit ci-haut, le Google Ad Grants est une solution de référencement gratuite destinée aux associations à but non-lucratif qui a été lancée en 2003 aux Etats-Unis. Ces dernières, en manque de ressources pour financer des campagnes Adwords (référencement payant), peuvent profiter de cette solution pour communiquer leurs objectifs, promouvoir leurs événements, recruter de nouveaux adhérents et mieux faire connaitre leur cause.

Cette version « spéciale » d’Adwords prévoit une enveloppe mensuelle de 10000 dollars, soit 329 dollars par jour, comme budget sponsoring sur Google et ce pour chaque bénéficiaire.

google ad grants

Association : pourquoi est si intéressant d’opter pour le référencement payant ?

Pour améliorer sa notoriété, une association a besoin de communiquer davantage sur le web. Ici, deux méthodes sont possibles : le référencement gratuit (naturel) générant un résultat sur le long terme et qui se repose sur un classement systématique fait par les moteurs de Google et le référencement payant qui consiste à se payer des mots clés sur lesquels on veut paraitre parmi les premiers résultats quand un internaute les recherche.

Pour les associations à but non-lucratif, le défaut de moyens financiers leur oblige à se passer des opportunités Adowrds. De l’autre part, les statistiques confirment qu’un tiers des internautes ne cliquent que sur les 3 à 4 premiers résultats affichés lors d’une requête Google. Ce constat a poussé l’entreprise américaine à proposer l’outil Ad Grants pour que ces organisations puissent publier gratuitement des contenus publicitaires dans la partie réservée aux annonces (en haut de la page du résultat de la recherche).

Ainsi, Google permet à ces associations de profiter d’une plus grande visibilité sur le web, c’est-à-dire plus de trafic sur leur réseau et bien évidemment, plus de possibilités d’engager des adhérents, attirer des partenaires bénévoles et recevoir des dons. Peu importe la cause derrière laquelle l’association est née, la communication est capitale pour créer une communauté engagée, réussir ses activités et assurer sa pérennité. Avec Google Ad Grants, la réalisation de ces trois objectifs devient plus facile. Du coup, cette solution se présente désormais comme un levier d’acquisition pour ces organisations.

Le Google Ad Grants : Pour qui ?

L’adhésion au programme Google Ad Grants dépend du respect de quelques aspects. En France, la société de Montain View permet à plus de 1,3 millions d’associations françaises de bénéficier de cette solution. Condition ? Il faut être placé sous le régime des associations loi de 1901 et ne pas faire de propagande politique ou religieuse.

Cependant, ll est judicieux de bien connaitre l’objectif de la campagne publicitaire à faire avant de s’abonner à ce service de Google. Ainsi, l’association devra penser sa stratégie de communication en se posant les bonnes questions (pourquoi cette communication, cible, politique éditoriale, message à passer, attentes, etc.).

Comment s’adhérer à Google Ad Grants ?

Une fois que la campagne publicitaire est prête, il faut postuler au programme Google pour les associations et suivre les différentes étapes d’enregistrement de la candidature. Avant de le faire, l’entité en question doit désigner un responsable de la campagne Adwords pour gérer les différentes manipulations à faire, assurer le suivi et mesurer les résultats.

Après la création de son compte Google pour association, le manager devra connecter à la plateforme et demander son inscription pour accéder aux différents services proposés par la console, dont l’outil Google Ad Grants, l’équivalent de Google Adwords pour les associations à but non-lucratif.

Vient ensuite l’étape de la création du compte Adwords où le manager va pouvoir réaliser sa campagne publicitaire. Il faut, cependant, faire attention à remplir certains paramètres comme la devise à utiliser (il est préférable d’appliquer le dollar américain que l’euro pour avoir des estimations plus pertinentes sur le coût des mots clés.

Comment créer une campagne Ad Grants ?

Pour faire simple, une campagne sur Google Ad Grants est un ensemble d’annonces, dit groupe d’annonces, formé à son tour de plusieurs publicités. Pour que l’association soit éligible à ce programme, elle doit obligatoirement se créer une campagne, puis envoyer sa candidature, via le bouton se trouvant juste à gauche dans le menu d’accueil.

campagne google ad grants

Pendant la préparation de la campagne, il faut fixer des paramètres comme le budget, la localisation, la stratégie d’enchères, la langue, etc. Puis, il faut ajouter des mots clés et du contenu : il faut mettre des textes d’annonces, des titres accrocheurs, indiquer les pages de destinations sur le site  et surtout choisir les mots clés sur lesquels le site de l’association apparaitra dans les positions « Annonces » lorsqu’un internaute effectue une recherche sur Google.

Comment ca marche ?

Lorsque le manager finit de saisir les coordonnées nécessaires à l’inscription dans le compte Google Ad Grants, il n’a qu’à envoyer sa candidature pour examen et validation qui prendra quelques jours. La campagne publiée ne sera active qu’une fois que le compte est validé. Lorsque c’est le cas, Google alloue à l’association un budget de 329 dollars par jour pour publier sa publicité. A noter qu’une seule approbation permet de mettre en ligne plusieurs campagnes à la fois, sans passer par une deuxième validation.

Comment fonctionne une publicité Ad Grants ? C’est très simple : le moteur de recherche affiche l’annonce de l’association dans sa première page de résultats et lorsqu’un internaute y clique, le budget quotidien se voit débiter du montant de l’enchère. L’annonce reste en ligne jusqu’à ce que les 329 dollars s’épuisent.

Google Adwords gratuit : Les pièges à éviter

Certes, la vie n’est pas toujours en rose et dans le marketing des associations, il faut toujours prêter attention aux pièges « Google ». Voici, les principaux points à éviter :

  • Ne jamais mettre un mot clé unique ou générique pour lancer une campagne : de nombreux managers choisissent le mot « organisation » ou « association » dans leur liste de mots clés. FAUX ! lorsqu’on veut recruter des internautes sur son site, il faut cibler encore mieux. Ces derniers ne vont pas taper « organisation » pour chercher des informations sérieuses sur une association quelconque.
  • Ne pas trop se donner à l’idée de miser de l’argent pour avoir du monde sur son site. Un montant de 2 dollars pour une enchère est strictement ce qu’il faut mettre au maximum pour réussir une bonne campagne.
  • Utiliser un compte personnel d’un membre de l’association est strictement générateur d’ennuis et de problèmes, notamment dans le suivi. IL est recommandé d’ouvrir un compte propre à l’organisation.
  • Ne pas assurer un moyen de suivi cohérent : beaucoup oublient de leur compte Adwords par leur compte Google Analytics ce qui risque de leur compliquer l’évaluation de l’efficacité de leurs campagnes par la suite.