//Google annonce la création de nouveaux attributs pour faire évoluer les liens nofollow

Google annonce la création de nouveaux attributs pour faire évoluer les liens nofollow

2019-10-08T12:49:05+01:008 octobre 2019|Actualité web|

La nouvelle du mois de septembre à la maison Google, c’est le changement effectué au niveau de l’attribut nofollow, un changement qui annonce le début d’une nouvelle structure des liens. Il s’agit du lancement des nouveaux attributs « sponsored » et « UGC ». Le géant californien envisage même un grand ménage à partir de mars 2020. Ses motifs ne sont pas tout à fait déclarés, mais rien ne se fait au hasard.

Quelle est l’utilité de ces deux nouveaux attributs ? Est-ce que vous devez obligatoirement les appliquer sur votre site ? Quels sont les motifs de Google et qu’est ce qu’il compte faire au futur ? Et  est ce que ceci aura de l’influence sur votre stratégie de référencement naturel ?

Le rel=nofollow, déjà 15 ans

Créé en janvier 2005, l’attribut « nofollow » est depuis cette date l’attribut utilisé par les géants du web (Microsoft, Google et Yahoo) pour ordonner à leur moteur de recherche de ne pas suivre le lien comportant cette mention. Il en découle que ledit lien ne transfère aucun PageRank (jus dans le jargon des référenceurs) à la page.

Il était conseillé, aux administrateurs de site d’utiliser le rel=nofollow pour identifier les contenus promotionnels ou non fiables. Les moteurs de recherche s’en servaient (et continue de s’en servir) comme un moyen de lutte contre le spam de liens.

Les nouveautés de septembre 2019

Comme annoncé plus haut, Google vient d’annoncer le lancement des attributs « sponsored » et « UGC » afin de mieux cerner la nature des liens trouvés dans chaque page web.

  • Le rel = sponsored : ca permet d’identifier les liens sponsorisés au sens large, autrement connu comme « paid link ». Ceci désigne les liens présents sur un site contre une compensation dans le cadre d’un sponsoring ou d’une publicité. Toutefois, le géant américain n’a toujours pas tranché si un lien d’affiliation est considéré comme sponsored ou non. Par contre, comme les liens nofollow, l’attribut « sponsored » n’apporte pas de PageRank.
  • Le rel = UGC : ca permet d’identifier les liens insérés dans un contenu créé par des tiers (non l’éditeur du site). De meme, cet attribut ne transfère pas de PageRank.

Les caractéristiques des nouveaux attributs : le changement de cap

Les nouveaux rel sont d’ores et déjà fonctionnels, mais leur insertion n’est pas obligatoire. L’administrateur du site peut continuer d’utiliser uniquement le rel=nofollow. Du coup, il n’est pas nécessaire de procéder au changement des anciens url et les adapter aux nouveaux arrivés. En outre, Google recommande d’utiliser surtout le rel=sponsored pour les nouveaux liens.  Une Url peut combiner à la fois deux attributs.

«  Exemple : Lorsque le site recoit un lien fait par un de ses utilisateurs (un tiers) et qu’il soit sponsorisé, ce dernier peut contenir à la fois la marque ugc et la marque sponsored ».

Par ailleurs, Google annonce que les attributs nofollow, sponsored et UGC, sont considérés comme des indications, c’est-à-dire que le moteur de recherche peut s’autoriser de consulter les liens comportant ces attributs.  Dans son annonce, l’entreprise californienne a expliqué que « tous les attributs de liens – sponsored, ugc et nofollow – sont désormais considérés comme des indications sur les liens à prendre en compte ou à exclure. Nous utiliserons ces indices, ainsi que d’autres signaux, pour analyser et utiliser ces liens à bon escient ». Ainsi, la situation devient plutôt floue étant donné que même si Google a préconisé que ces liens ne recevront pas de PageRank, il n’a pas exclu la possibilité qu’ils soient pris en compte par son algorithme. Ceci nous introduit bien alors le grand changement annoncé pour 2020.

Ce que Google annonce pour mars 2020

Le changement majeur touche ainsi la rel= nofollow qui ne devient plus une directive, mais juste une simple indication. Google peut donc décider, dans certains cas qu’on ne peut pas prévoir, de crawler un lien nofollow. De ce fait, Google peut à partir du 1er mars 2020 indexer les pages qu’il ne connait pas et qu’il les identifie uniquement à travers des liens nofollow (censés ne pas apporter du jus à ces pages).

Dans la mesure où l’accès à de telles informations reste restreint, il faut savoir qu’à partir de début mars 2020, Google va suivre des liens nofollow, les crawler et même leur attribuer un ranking en analysant leurs ancres (anchor text). Ceci aura sans doute un impact SEO, même si ca peut paraitre léger, et il faut s’attendre à une possible adaptation des stratégies d’acquisition de trafic dans le futur.

Quel sera le pourcentage de ces liens par rapport au total des url comportant la rel=nofollow sur la toile ? Personne ne peut répondre à cette question pour le moment.

Quels sont les motifs de Google

Dans un contexte encore flou pour pouvoir en tirer des vrais enseignements, le motif de ce changement avancé par le géant américain est la facilité de la reconnaissance de la nature des liens afin de mieux lutter contre le spam.

Avant cette mise à jour, l’attribut « nofollow » servait à tous les liens, sponsorisés ou non, que l’administrateur du site ne souhaite pas leur octroyer de crédit.  Désormais, ce dernier aura à son actif plus d’éléments de précision ce qui permet aux algorithmes de Google de mieux analyser la motivation de chaque lien pour mieux compléter leur graphe. Certains observateurs estiment qu’il s’agit d’une faiblesse que les américains finissent par l’avouer.

Peu importe les raisons de ce changement, il ne faut jamais sous-estimer l’impact SEO engendré par le passage de la rel=nofollow d’une directive à une simple indication. Les consultants webmarketing d’AgenceWeb vous proposent ainsi de vous accompagner et veiller sur votre projet SEO pour éviter de vous perdre des points en référencement et diminuer votre visibilité sur le web.  Contactez-nous, on s’occupera du reste.