Comment être en position 0 dans Google ?

2018-04-26T15:19:45+00:005 février 2018|SEO|

Comme son nom l’indique la position zéro se positionne, dans les pages de résultats de recherche de Google, juste avant  la première position. La position 0 est plus qu’un lien vers une page d’un site Internet, c’est une réponse à la question que vous avez posée (ou que vous auriez pu poser). Google est un magicien !

L’avantage pour l’internaute : il n’a pas forcément besoin d’aller sur la page : la réponse de Google peut lui suffire.

L’intérêt pour les sites : c’est une meilleure visibilité, un taux de clic supérieur => Augmentation du trafic.

Qu’est-ce que la position 0 ?

La Position Zéro apparaît souvent lorsque l’internaute pose une question dans le moteur de recherche Google. Elle peut aussi apparaître pour donner une définition, énoncer différentes étapes (ex : recette), … Elle correspond, dans les résultats de recherche de Google à toute information située au-dessus de la première position en résultats naturels, excepté les liens Adwords.

En mode de recherche vocale, Google commence par citer la source : « Selon le-nom-du-site, le SEO… »

Dans les deux fins encadrés, on peut voir le résultat en position zéro qui apparaît suivi de la première position. Google permet aux internautes de juger de la pertinence de l’information. Ici, dans cet exemple, une image illustre l’extrait.
A noter : on peut avoir le texte de la position 0 qui provient d’un site et l’image qui provient d’un autre.

Résultat de recherche Google avec la requête : « Qu’est-ce que la pyramide inversée  ?»

Requêtes types affichées en « Featured snippet »

Les types de requêtes affichées dans un «Featured snippet» en Position zéro sont souvent des questions de type « quand », « qu’est-ce que », « comment faire », « comment », « pourquoi », … De même si le pronom interrogatif n’est pas exprimé explicitement dans la requête. En l’occurrence, la requête de type « SEM » sous-entend : «Qu’est-ce que le SEM ?». La réponse pourrait très bien s’afficher dans un encart en haut de page.

Qu’est-ce que ?

Quand l’internaute lance une recherche afin d’expliquer un terme, la réponse s’affiche souvent en position #0. Voici quelques requêtes types :

  • Qu’est-ce que ?
  • Définition + ‘terme’
  • Quelle différence entre…
  • Les étapes de …

Les définitions doivent se rapporter à des termes métiers ou du moins plus spécialisés, parce que les requêtes sur les mots génériques renvoient des « Knowledge Cards », c’est-à-dire des résultats issus d’un « Knowledge Graph ».

Résultat de recherche Google avec la requête : « Différence entre la gauche et la droite en France »

Pourquoi ?

Un éclaircissement sur une question donnée peut tenir en quelques lignes. Les entreprises qui donneront les réponses les plus explicites, claires et précises, auront la possibilité d’acquérir la position en tête des SERP.

SERP Google avec la requête : « Pourquoi faire du sport »

Comment ?

L’explication pour la requête « comment » pourrait s’étendre sur tout un paragraphe, chose qui serait pénalisante pour être affichée en Position zéro. Toutefois, l’affichage en encart peut-lui-même fluidifier la réponse.

Dans ce cas, l’internaute se doit alors d’aller sur le site pour lire plus d’informations, ce qui est bien entendu souhaitable. La rédaction est un art, donner une partie de l’information sans pour autant tout dévoiler, demande un peu de délicatesse et de savoir-faire.

La réponse en tête est un extrait de la SERP en première position.

Pour être, vous aussi en position 0

contactez-nous

Afin de tenir dans l’encart, il faudrait opter pour les listes numérotées, qui raccourcissent potentiellement la réponse à une requête de type « comment faire ».

Quand ?

Des questions sur des informations datées et/ou temporelles engendrent aussi des « Featured snippets ».

Combien ?

Se concentrer sur « combien ? » en hiérarchisant les informations dans un tableau, peut également générer un « Featured snippet »

Les questions « qu’est ? », « qui ? », « quoi ? », « où » sont la plus part du temps en relation avec des personnes, des choses et des lieux. Les réponses proviennent généralement du « Knowledge Graph ».

Position zéro : relation avec les questions associées (PAA)

Si la réponse fournie au sein de la SERP en position 0 est suffisante pour l’utilisateur, il y a tout de même un risque qu’il ne clique pas sur le lien. Si le cas se présente, une stratégie serait de devancer la seconde intention de l’utilisateur afin d’engendrer des clics sur une requête associée. En fournissant une réponse à une question associée (Related Questions), vous pouvez apparaître au sein de l’ensemble de 1 à 4 questions associées (les PAA ou « People also asked »), le bloc juste en-dessous de la Position zéro.

Prenons l’exemple de « Washing shoes », sous-entendu : « How to wash shoes in the washing machine ? ». Imaginons que le résultat en Position zéro suffise au lecteur, qui ne va pas voir plus loin. Le but n’est pas atteint. On pourrait alors imaginer se positionner sur des questions associées pour tenter une nouvelle opportunité : « Washing shoes ». Se positionner sur ces requêtes associées multiplierait par deux les chances de voir l’utilisateur se diriger vers votre site.

Les questions associées sont des cheminements éditoriaux.

Dans ce cas, une requête sur une des questions associées montre que la Position 0 n’est pas encore prise par un « Featured snippet »… Une chance pour s’en emparer !

Il ne faut pas confondre la Position 0 avec la « Onebox », le « Knowledge Graph », ou encore le PAA. L’objectif de PAA est de répondre à la requête de l’utilisateur en lui facilitant les choses afin de creuser un peu plus sa recherche initiale, en lui mettant en avant des questions que se posent d’autres internautes.

Nous verrons un peu plus loin, les critères nécessaires pour atteindre une position 0, tout en sachant qu’il y a constamment des mises à jour dans les algorithmes de Google qui influent sur ces critères. Il faut savoir que pour être bien indexé dans les SERPs du géant du Web, les référenceurs se voient dans l’obligation de suivre de près cette évolution.

Théorie pour avoir sa page en valeur dans les SERP ?

Notre agence web a fait une analyse afin d’identifier les critères pour qu’une page se retrouve en Position #0. Voici quelques éclaircissements qui infirment cette théorie à travers des tests faits sur les sites de nos clients :

  1. Est-ce que le temps de chargement doit être court ? Non certaines pages mettent jusqu’à 10″ pour se charger !
  1. Le contenu contient-il une question courte juste après le titre ? Non aucun site testé n’en n’avait.
  1. Y-a-t-il une liste pour faciliter le travail de Google ? Certaines pages n’avaient pas de liste.
  1. Faut-il que la page soit longue ? Nombre de mots ? Pas obligatoirement puisque j’ai vu une page avec 91 mots.
  1. Faut-il que la page contienne une infographie ou un media ? Non, pas forcément certains n’avaient aucun média.
  1. Faut-il que la page contienne des données structurées ? Non, pas forcément.
  1. La qualité de la notoriété est-elle importante ? Mesure des indices Trust-Flow et Citation-Flow. Non certains sites étaient tous jeunes et n’avaient aucune notoriété.
  1. Nombre de liens pointant vers la page ? Pareil certains sites n’avaient aucun backlink.
  1. Faut-il que la requête de l’internaute soit dans la balise title ? La plupart du temps oui, mais quelques fois un mot connexe suffit.

     10. Faut-il que la requête de l’internaute soit dans le h1 ? La plupart du temps oui mais quelques fois un mot connexe suffit.

     11. Faut-il que la requête de l’internaute soit dans un h2 ? Non.

     12. Faut-il que le site soit compatible mobile ? La plupart du temps, oui.

     13. Faut-il faire de la Pubs Adwords ? Non.

     14. Les sites avec de la pub Adsense sont-ils pénalisés ? Aucun rapport.

     15. Quelle est la position dans la page de résultats de recherche ? Tous les sites testés sont en position 1 ou 2.

Exemples de position 0 ?

Vous trouverez ci-dessous quelques captures des positions 0 de certains clients de notre agence.

Conclusions

Pour résumer, voilà ce qui est à retenir :

  • En fait, aucun critère n’est capital mais il faut être en première ou deuxième position sur la requête avec une balise <title> optimisée sur la requête (mot clé ou mot connexe).
  • Peut-être que Google affiche ses résultats et voit s’il ne peut pas pêcher dans le contenu des premières positions, un contenu qui correspondrait à la requête de l’internaute ou susciterait son intérêt.